Formation au leadership des capacités nationales pour les OSC dirigées par des femmes: mise en œuvre efficace de la CDN du Liberia (023)

Formation nationale au leadership dirigées par des femmes sur la mise en œuvre efficace de la CDN

Contexte

Les femmes à tous les niveaux sont en marge du dialogue sur le changement climatique au Libéria, avec des politiques, des instruments juridiques et des plans formulés sans leur participation pleine et significative. Une mesure qui peut soutenir la mise en œuvre (et la révision) de la CDN et d’autres politiques et programmes sur le climat en tenant compte de l’égalité des sexes et de l’inclusion sociale consiste à renforcer le leadership climatique des femmes et des OSC féminines. Le Partenariat pour les actions environnementales sur le changement climatique et la protection des écosystèmes (PEACCEP), une ONG africaine, dispense une formation au leadership en matière de changement climatique aux jeunes Libériens afin de les aider à devenir des «accélérateurs nationaux du changement climatique».

PEACCEP prévoit une série d’activités de renforcement des capacités pour les professionnels de niveau intermédiaire, les jeunes, les étudiants, les femmes, les médias et d’autres personnes sur le changement climatique et l’éducation environnementale, ainsi que sur les questions de recherche en matière de gouvernance des ressources naturelles.

Objectif

Le déploiement vise à renforcer la capacité de leadership climatique des femmes et des OSC dirigées par des femmes au Libéria pour s’engager de manière plus significative dans le dialogue et l’action sur le climat.

L’assistance technique de l’ACA contribuera à :

  1. Entreprendre une évaluation des besoins en matière de capacités qui tienne compte des différents groupes de femmes/OSC de femmes ;
  2. Examiner et réviser le programme et les approches de formation du PEACCEP ;
  3. Fournir/tester et évaluer la formation révisée dans deux régions au maximum ; et
  4. Faciliter une consultation participative avec le PEACCEP pour examiner les leçons apprises et identifier des moyens concrets d’étendre la formation à d’autres OSC de femmes.

Grâce au soutien du cabinet de conseil canadien Baastel, le PEACCEP disposera d’un programme et d’une approche de formation renforcés sur le leadership climatique, d’une capacité accrue des OSC de femmes dans deux régions du pays et d’une capacité renforcée du PEACCEP à concevoir/faciliter des programmes et des formations sur le leadership climatique.

 

Experts techniques